TATRAC : de la recherche à l’innovation sans but lucratif!

11 juin 2014

Comment valoriser la recherche scientifique, transférer de nouvelles connaissances à la société civile et les rendre accessibles au plus grand nombre ?

Pour TATRAC, c’est une certitude : il faut diffuser la culture de l’innovation par le biais d’associations qui serviront d’habiles intermédiaires entre centres de recherche et société civile.

TATRAC (Tissu Associatif et TRAnsfert de Connaissances) est un projet cofinancé par l’Union européenne à travers le programme IEVP de coopération transfrontalière Italie-Tunisie 2007-2013.

Le projet durera 18 mois (de janvier 2014 à juin 2015) et sera coordonné par l’ANPR – Agence Nationale de Promotion de la Recherche Scientifique, située en Tunisie.

Principaux objectifs de TATRAC

TATRAC entend atteindre les objectifs suivants :

  • Renforcer le rôle des associations dans le système national d’innovation (SNI) ;
  • Valoriser le savoir scientifique et le partage de bonnes pratiques;
  • Favoriser l’enracinement d’une forte culture de l’innovation ;

Les actions clés prévues dans le cadre du projet sont les suivantes :

  • Sélectionner des associations tunisiennes ;
  • Sensibiliser les acteurs associatifs sélectionnés et leur offrir des formations ;
  • Encourager les associations à créer et réaliser un projet visant au transfert de connaissances ;
  • Valoriser et diffuser les résultats obtenus lors des diverses étapes du projet.

Le consortium TATRAC

Le consortium du projet est composé de :

  1. L’Agence Nationale de Promotion de la Recherche Scientifique (ANPR) : organisation demandeuse, en Tunisie ;
  2. L’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Nabeul (ISBAN) : Université de Carthage, en Tunisie ;
  3. L’École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales de Tunis (ESSECT) : Université de Tunis I, en Tunisie ;
  4. La Société Gestion Vallée d’Ippari (SO.GE.V.I) en Sicile ;
  5. Le CESIE, en Sicile ;
  6. L’Université de Catane (UNICT) : Département Génie industriel, en Sicile ;
  7. L’Institut Supérieur d’Histoire de la Tunisie Contemporaine (ISHTC) : Université de La Manouba, à Tunis).

Ce projet est cofinancé par l’Union européenne
Programme IEVP de coopération transfrontalière Italie-Tunisie 2007-2013

European_Union

logoItalieLogo_Regione_Sicilia Tunisie